Gwendoline Blondeel

Gwendoline Blondeel

Fraîchement diplômée en chant lyrique à l’IMEP (Namur), Gwendoline Blondeel remporte en 2019 le premier prix du concours de chant baroque de Froville. En 2020, elle devient Lauréate de l’académie de la Monnaie, ce qui lui permet de compléter sa formation auprès de personnalités telles que Sandrine Piau, Patricia Petibon, ou encore Pascal Dusapin. Elle y chante notamment dans « Le silence des Ombres » de Attahir ou encore « Jeanne d’arc au bûcher » de Honegger. Lors de la saison 20-21, elle chante le rôle de Lakmé (L’histoire (en)chantée de Lakmé) à l’opéra Royal de Wallonie. Elle fait ses débuts à l’opéra de Dijon dans « Il Palazzo Incantato » de Rossi (Poesia et Fiordiligi) sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon, à l’opéra national de Lorraine dans le film « Offenbach Report » (Olympia et Euridice), à l’opéra comique dans « Titon et l’Aurore » de Mondonville (L’Aurore) sous la direction de William Christie, au Châtelet dans « L’homme de la Mancha » (La Gouvernante), ou encore au Festival de Beaune dans Die Zauberflöte (Première Dame). Elle fait partie du Jeune Ensemble du Grand Théâtre de Genève pour la saison 21-22. Elle y chante les rôles de Douniascha et Peronskaia (Guerre et Paix), V Mägd (Elektra) ainsi que Flore, Doris et Divinité fontaine (Atys). Lors de cette saison, on l’entend également dans les rôles de Fiordiligi et Poésie (Il Palazzo Incantato) à l’opéra national de Lorraine ainsi qu'à trois reprises à l’opéra Royal de Versailles : Il Palazzo Incantato, Atys et Titon et l’Aurore. En 2019, elle participe à l’album « Colonna - O splendida dies » enregistré avec l’ensemble Scherzi Musicali (Ricercar). Lors de la saison 20-21, elle enregistre trois nouveaux disques. Le premier (Ricercar) : Semele de Handel sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon (Cupidon). Les deux autres, sous le label Château de Versailles Spectacle : « Misere - Lully » avec l’ensemble Les Epopées et « La Senna Festeggiante » de Vivaldi sous la direction de Diego Fasolis (L’Età dell’Oro). En concert, elle se produit à la Chapelle Royale de Versailles, la Philharmonie de Paris, l’Auditorium Radio France, la Bijloke, l’opéra de Massy, au festival d’Ambronay, au festival de Luneray, l’abbaye de Royaumont, l’abbaye de Fontevraud, Saint-Florent-le-Viel, Arques-la Bataille… Elle travaille avec les ensembles Cappella Mediterranea (Leonardo Garcia Alarcon), Les Arts Florissants (William Christie), Les Ambassadeurs (Alexis Kossenko), Les Epopées (Stéphane Fuget), Orfeo Orchestra (György Vashegyi), Scherzi Musicali (Nicolas Achten), Le Consort (Justin Taylor), Correspondance (Sébastien Daucé), Concert Hostel Dieu (Franck-Emmanuel Comte)… Elle joue dans des mises en scène de Calixsto Beito, Fabrice Murgia, Angelin Preljocaj, Roméo Castellucci, Ulrich Rasche, ou encore Basil Twist. 

site web