Ewald Demeyere

Ewald Demeyere

Puisqu’un musicien ne peut émouvoir que s’il est ému lui-même, il est nécessaire qu’il
fasse siens tous les sentiments qu’il veut éveiller chez ses auditeurs.

—Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788)

Le claveciniste Ewald Demeyere est convaincu que la transmission du contenu
émotionnel d’une composition est la tâche la plus importante d’un interprète.
Cependant, comme chaque période a ses spécificités, il veut joindre à l’émotion la
technique du clavier et l’interprétation historiquement informées. Ses recherches,
qui ont abouti entre autres à la publication du livre "Johann Sebastian Bach's Art of
Fugue—Performance Practice Based on German Eighteenth-Century Theory (Leuven
University Press, 2013)", ne constituent jamais une fin en soi mais sont au service de
l’éloquence du discours musical.
En tant que soliste, il se spécialise dans la musique pour clavecin allemande et
française du 18 ème siècle, et particulièrement dans l’œuvre de J.S. Bach et ses fils.
Dans le domaine de la musique de chambre, il travaille notamment avec Barthold
Kuijken et Vinciane Baudhuin.

Ewald Demeyere a enregistré plus d’une centaine de CDs, dont un grand nombre en
solo ou musique de chambre.
Il a fondé en 2007 l’orchestre baroque Bach Concentus, qui a réalisé à ce jour quatre
enregistrements : Johann Bernhard Bach & Georg Philipp Telemann—Overtures
(ACCENT), “O Woe! O Woe! My Canary is dead”—Secular Cantatas & Overtures (avec
Dorothee Mields, soprano ; ACCENT), Symphonies by the Bach Sons (ACCENT ; Choc
de Classica) et Les Nations—Overtures &  Oboe Concertos (avec Vinciane Baudhuin,
hautbois).
Ewald Demeyere a obtenu en 2009 le titre de Docteur en Arts à l'Université d'Anvers
et l'Artesis Hogeschool Antwerpen (Associatiefaculteit Kunsten) pour sa thèse
A Contextual, Text-Critical Analysis of Johann Sebastian Bach's Art of Fugue –
Reflections on Performance Practice and Text-Critical Analysis, and the interaction
between them.
En 2013 il a été invité à participer au jury du concours international de clavecin Paola
Bernardi à Bologne et a pris part en mars 2019 au jury du concours international de
musique de chambre Telemann Wettbewerb à Magdeburg.
En 2018, Ewald Demeyere a remporté le concours de composition CPEB: CW
Counterpoint Contest pour son Ricercar a 5 per cembalo, que le jury a jugé « le plus
abouti et le plus naturel ».
Il est également considéré comme un spécialiste en partimento, domaine dans
lequel il a réalisé plusieurs publications importantes : la première édition critique des
partimenti et regole de Fedele Fenaroli, et l’édition critique du Manuscrit de Parme,
une des plus anciennes sources contenant des intavolature (des réalisations pour
clavier) de Fenaroli.
Ewald Demeyere enseigne le clavecin, la basse continue, le partimento et
l’improvisation à l’Institut Supérieur Royal de Musique et de Pédagogie de Namur
—dont il dirige le département de musique ancienne— et le partimento,
l’improvisation, l’oratorio et l’interprétation historiquement informée au
Conservatoire Royal d’Anvers.

site web