Beethoven.jpg

Opera Ultima / EΠΙΛΟΓΟΣ

mercredi 04 octobre  |  
20:00

Violoncelle : Justus Grimm

QUATUOR CORYFEYE
Violons : Veerle Houbraken et Alexandre Feye
Alto : Gergely Kóta
Violoncelle : Jean-Lou Loger

Lorsque Beethoven s’éteint à Vienne le 26 mars 1827, Schubert âgé de 30 ans assiste aux grandioses obsèques. Il ne sait pas encore qu’il le suivra dans la tombe quelque vingt mois plus tard. Il sera d’ailleurs inhumé juste à côté de Beethoven, comme il l’avait souhaité. 
Tous deux sont parvenus à trouver une prodigieuse énergie créatrice, malgré la maladie qui les rongeait, et ont conçu chacun une œuvre bouleversante de joie, de sérénité et d’espoir.  Les voici réunis dans ce concert : le quatuor op. 135 en fa majeur pour le premier, véritable apaisement post-cathartique après les quatuors visionnaires et extravagants de la dernière période, et le célébrissime quintette à deux violoncelles pour le second.  
L’excellent violoncelliste allemand Justus Grimm nous rafraîchira au son de la troisième suite pour violoncelle seul de Bach et rejoindra le quatuor pour interpréter l’émouvant quintette.

Les dernières pages de Beethoven et de Schubert pour cordes et l’archet dansant d’une suite de Bach pour violoncelle seul

Multimedia